alice  bouygues  free  numericable  orange  La box de SFR 

Historique de la fibre optique

Auteur :

Numericable Numericable, né de la concentration de la quasi totalité des câblo-opérateurs français, connaît une véritable renaissance grâce à la fibre optique. En effet, l'opérateur qui avait du mal à se faire une place au soleil avec son réseau câblé, s'annonce aujourd'hui comme un acteur majeur sur le marché très prometteur de la fibre optique.

Historique

Pour ceux qui l'auraient déjà oublié, ou pour tous ceux qui ne l'ont jamais su, il fut un temps ou personne n'avait accès au haut débit. Les internautes se "traînaient" sur le web avec une connexion 56Kbps, voire moins. A l'époque nous devions payer un abonnement mensuel d'une centaine de francs (soit une quinzaine d'euros) et payer en sus le prix d'une communication locale à chaque fois que l'on se connectait. Pour compléter le tableau, la ligne téléphonique était indisponible lorsque l'on était connecté à Internet...

La technologie ADSL n'arriva qu'au début du nouveau millénaire. Avant cela, nous avions une solution intermédiaire : le câble. Initialement déployé pour offrir un service de télévision, le câble s'est révélé être un excellent support pour bénéficier d'une connexion Internet à haut débit. En effet, cette technologie permettait d'atteindre un débit bien supérieur au RTC et offrait l'énorme avantage de libérer la ligne téléphonique. Une véritable révolution à l'époque... Malheureusement seuls quelques privilégiés pouvaeint bénéficier de cette technologie. En effet le grand problème du réseau câblé réside dans son déploiement. Là où tous les foyers sont raccordés à une ligne téléphonique, seule une partie de la population est couverte par le câble, essentiellement les personnes habitant dans les grandes villes de France.

Avec l'arrivée de l'ADSL, le câble vit apparaître une technologie concurrente sérieuse. En quelques mois, l'ADSL et tous les services associés vinrent supplanter le câble. Là ou chaque câblo-opérateur n'avait que quelques millions de clients éligibles, les opérateurs ADSL couvraient eux la quasi totalité du territoire grâce au réseau téléphonique existant. Les câblo-opérateurs ont eu du mal à survivre face à la déferlante ADSL. S'en est donc suivi plusieurs rachats et rapprochements, pour aujourd'hui n'avoir (quasiment) qu'un seul câblo-opérateur : Numericable.

Ce dernier possède aujourd'hui un réseau câblé qui dessert plus de 9,4 millions de logements éligibles. Encore trop peu pour réellement concurrencer les opérateurs ADSL, mais alors que tout semblait réglé pour le câble, la fibre optique va totalement changer la donne...

Cable et fibre optique

Numericable - câble et fibre optiqueQuel rapport entre le câble et la fibre optique me direz-vous ? Il s'agit de deux technologies distinctes ! Vous avez raison. Cependant, le réseau câblé de Numericable va permettre à l'opérateur de prendre une avance considérable dans le déploiement de la fibre optique. Explications :

Numericable possède un grand réseau national en fibre optique. A partir de ses centraux, l'opérateur dessert plus de 9 millions de logements grâce au câble coaxial (le même câble qui vous sert pour relier votre antenne ou votre parabole).

Ce déploiement est le fruit de plusieurs années de travail de la part de plusieurs câblo-opérateurs, aujourd'hui tous réunis sous la même entité : Numericable. Outre les kilomètres de câbles déployés (généralement sous terre), il a fallu raccorder chaque habitation et avoir les accords des syndics. Un travail de titan !

Le réseau câblé va donner un premier avantage à Numericable. D'une part, l'opérateur a déjà déployé ses gaines. Il lui "suffit" donc de passer la fibre optique dans les gaines existantes. Reste le problème plus épineux qui consiste à apporter la fibre jusqu'à l'abonné. En effet, afin d'emmener la fibre dans l'immeuble, il faut le plus souvent avoir l'accord du syndic. Chose aujourd'hui plus compliquée qu'il n'y paraît parce que les syndics sont parfois très "prudents" dans le choix de l'opérateur (je n'aborderai pas les problèmes liées à l'absence de règlementation sur le déploiement de la fibre jusqu'à l'abonné). De plus, pour des raisons de concurrence, Numericable doit redemander aux syndics un accord pour déployer la fibre dans les immeubles même si l'opérateur y a déjà déployé le câble. Mais le câblo-opérateur va tirer avantage de cette contrainte.

Remplacer le câble par la fibre optique jusqu'au pied de l'immeuble

Vous l'aurez compris, la principale difficulté pour un opérateur est d'apporter la fibre jusqu'à l'abonné. D'une part ce sont des milliers de kilomètres de fibre à déployer dans les habitations et d'autre part il faut obtenir l'accord des syndics, accord qui peut prendre des mois... Inutile dans ces conditions de préciser que le très haut débit pour tout le monde n'est pas pour demain. Seuls quelques privilégiés pourront bénéficier de la fibre optique dans les prochaines années.

Pourtant si on y regarde de plus près, les opérateurs n'ont pas nécessairement besoin d'amener la fibre jusqu'à l'abonné. Par exemple, il est techniquement possible d'amener la fibre optique jusqu'à un quartier et raccorder chaque abonné par un câble coaxial ou par la paire de cuivre Orange. Bien entendu, pour profiter pleinement des possibilités de la fibre optique, l'idéal est d'amener celle-ci jusqu'à l'abonné ! Dans ce soucis de proposer la meilleur solution à leurs abonnés, la plupart des opérateurs (Free, SFR, Orange) ont donc décidé d'amener la fibre jusqu'à l'abonné (ont parle de FTTH : Fiber to the Home traduisez par fibre jusqu'à la maison).

Numericable utilise quant à lui ce qu'on appelle la technologie (proche) FFTB (Fiber to the Building : en français, fibre jusqu'au pied de l'immeuble). Avec cette technologie, du pied de l'immeuble jusqu'à l'abonné, le câble coaxial se substitue à la fibre optique. La fibre optique n'arrive donc pas réellement jusqu'à l'abonné mais au pied de l'immeuble.

Vraie Fibre ?

Avec cette solution hybride, l'opérateur Numericable reste très critiqué (on aime bien ça en France). Ainsi, les "puristes" vont s'outrer de cette solution. Pour certains tant que la fibre ne va pas jusqu'à l'abonné ce n'est pas de la fibre. Une théorie qui se tient parfaitement. Les opérateurs ayant choisi le FTTH (la fibre jusqu'à l'abonné) n'hésitent pas à enfoncer le clou "Nous on fait de la vraie fibre"

A cela, Numericable, sûr de sa stratégie, répond de façon très stoïque. La solution actuelle permet aujourd'hui d'offrir du 100Mbps dans chaque foyer, soit le même débit que proposent les autres opérateurs à ce jour. Le câble coaxial à courte distance ne subit que peu de pertes et reste un très bon support pour suppléer la fibre optique.

Un jugement a d'ailleurs été rendu en décembre 2008 dernier dans une affaire opposant Numericable et Orange. Ce dernier reprochait au câblo-opérateur d'utiliser la dénomination fibre optique alors que sa technologie utilise du câble coaxial dans la partie terminale. L'opérateur historique avait fait appel à la justice pour statuer, expliquant que cela pouvait porter à confusion pour les consommateurs. La justice a débouté Orange, précisant que Numericable pouvait continuer à parler de fibre optique.

Certes, cette solution ne permettra pas de suivre l'accroissement des débits que la solution FTTH proposera à l'avenir. Cependant, aujourd'hui les offres commerciales FTTH sont bridées à 100Mbps. Un débit plus que suffisant (pour ne pas dire surdimensionné) pour répondre aux besoins des internautes actuellement. Si la solution Numericable sera limitée dans l'avenir, elle propose aujourd'hui les mêmes possibilités que les solutions concurrentes... Mais surtout la solution Numericable reste évolutive car rien n'empêchera l'opérateur le moment venu de remplacer le bout de câble coaxial qui relie l'amplificateur à l'abonné par une fibre optique.

Pour résumer le tout, la stratégie Numericable est on ne peut plus simple. Elle consiste à profiter du réseau câblé existant. L'opérateur peut ainsi déployer la fibre optique dans les gaines installées pour le câble jusqu'au pied de l'immeuble. Par la suite le câble déjà installé jusqu'à l'abonné prend le relais. Cette solution permet à Numericable de déployer la fibre plus rapidement que ses concurrents.

Aujourd'hui l'opérateur possède 4 millions de lignes éligibles à la fibre (dont 3 Millions ouvertes au service 100Mbps) et plus de 100 000 abonnés. Un nombre d'abonnés encore faible mais c'est aujourd'hui 10 fois plus que celui des abonnés Orange, l'opérateur historique... L'avance prise par Numericable est un sérieux atout dans la course au déploiement de la fibre optique. Il laisse loin derrière ses principaux concurrents et notamment Orange qui ne compte qu'un nombre limité d'abonnés à la fibre. L'avenir dira si Numericable conservera son avance sur ses concurrents.

Tester sa ligne

Testez l'éligibilité de votre ligne. Grâce à ce test adsl, vous pouvez savoir quelles sont les offres FAI auxquelles vous pouvez souscrire.

Forfaits mobile

Comparer les offres de téléphonie mobile

Retrouvez toutes les offres de téléphonie mobile

Resilier son contrat ADSL

Lettre resiliation

Générez votre lettre de résiliation personnalisée

Abonnement ADSL

Comparer les offres des fournisseurs d'accès

Retrouvez toutes les offres ADSL détaillées dans notre comparatif

Des questions ?

Abonnez-vous

Besoin d'un conseil pour choisir votre opérateur ? Nos conseillers spécialisés en ADSL sont là pour vous aider.

Suivez-nous

Devenez fan de DSLvalley sur Facebook   Suivez DSLvalley sur Twitter